Livre Officiel des Origines Félines

TURC DU LAC DE VAN

Standard de Race
    • Taille
    • Grand
    • Toilettage
    • Moyen
    • Comportement
    • Sentimental
    • Habitat
    • Intérieur

 

D'hier à aujourd'hui

L’histoire du Turc de Van se perd dans les brumes de ses contrées natales, du Mont Ararat en Turquie, où se serait échouée l’arche de Noé, jusqu’aux rives du lac de Van, aux confins de l’Iran et de l’Irak. Forgé par la nature, il existe sous sa forme actuelle depuis fort longtemps, comme l’attestent les témoignages des marchands qui faisaient commerce de l’Orient vers l’Occident. Bien caché dans ses montagnes, il est resté isolé tandis que son cousin, l’Angora Turc, avec lequel il est souvent confondu, partait à la conquête du monde. Importé pour la première fois en Grande-Bretagne en 1955 par Laura Lushington et Sonia Halliday, il n’a pas réussi à s’imposer dans ce grand pays d’élevage. Ce sont finalement les Etats-Unis et l’Allemagne qui lui fournirent une terre d’accueil. Aujourd’hui la Turquie, consciente de son patrimoine, a décidé de protéger ce chat venu des légendes bibliques et il est très difficile d’en importer.


Son look

Le Turc de Van est un grand chat qui n’atteint sa pleine maturité que vers l’âge de trois ans. Sa tête a la forme d’un triangle aux contours adoucis avec des pommettes hautes et saillantes. Le museau est fort et arrondi. Grands et expressifs, les yeux en forme de noix sont placés légèrement de biais. De taille moyenne, les oreilles sont placées haut sur la tête sans pour autant être verticales. L’encolure est forte et bien musclée. Elle porte une abondante collerette en hiver. Le corps est long, grand et fort, avec une musculature puissante et arrondie qui se devine même sous la fourrure. Les pattes sont très musclées, les pieds ronds. La queue, de longueur moyenne, est bien fournie. Mi-longue, la robe a la texture du cachemire avec le moins de sous-poil possible. Même s’il existe des Turcs de Van entièrement blancs, la couleur typique de la race est un chat blanc avec une ou deux taches sur la tête et la queue colorée.


illustration TURC DU LAC DE VAN illustration TURC DU LAC DE VAN


Sa compagnie

Le Turc de Van est un chat qui se mérite. Vivant à l’état demi-sauvage dans son milieu naturel, il ne bénéficie de contacts prononcés avec l’homme que depuis relativement peu de temps. Un peu timide, n’utilisant que très rarement sa force, il demande à être mis en confiance pour montrer toute l’affection dont il est capable. Le Turc de Van est un chat à deux fourrures. L’hiver, en souvenir du climat continental de sa terre d’origine, le Van est une boule de poils dense et impénétrable. L’été, seule sa queue rappelle qu’il a le poil long. Il en résulte une mue spectaculaire que vous aiderez avantageusement par de vigoureux brossages.


Nombre de chatons nés dans les derniers 365 jours : 6

Avant de vous mettre en relation avec un éleveur, n’hésitez pas à contacter le(s) club(s) de race qui saura vous conseiller.


Club(s) de race

Aucun club de race trouvé


Eleveur(s)

Déclarant(s) au LOOF